Liste des articles

Le 01/03/2010
A la une

Feu vert pour le service civique

Le Parlement a définitivement adopté la proposition de loi instaurant le service civique. Ce dispositif offre principalement aux jeunes de 16 à 25 ans, sur la base du volontariat, la possibilité de s'investir, pendant 6 à 12 mois, dans des missions d'intérêt général au sein d'associations, d'ONG, de collectivités locales ou d'établissements publics.

Le 01/03/2010
A la une (brève)

Conseil scientifique de l'ANAP

Le 01/03/2010
A la une

Autorisation/Appels à projets : l'impact de l'ordonnance "HPST"

L'ordonnance dite "de coordination" des textes légaux avec la loi HPST (Hôpital, patients, santé et territoires) anticipe la sortie du décret fixant le cadre juridique de la nouvelle procédure d'autorisation des établissements et services sociaux et médico-sociaux ("appels à projets").

Le 01/03/2010
A la une (brève)

Violences contre les femmes

Le 01/03/2010
Paroles de

"L'interdiction des provisions pluri-annuelles va mécontenter certains syndiqués"

Chaque semaine, nous interrogeons un expert-comptable et/ou un commissaire aux comptes qui répond à une question d'actualité de votre profession. Fouad El Mghazli répond aux interrogations soulevées par le nouveau cadre comptable, issu de la loi sur la démocratie sociale d'août 2008, qui s'impose aux syndicats.

Le 01/03/2010
Synthèses

Fidéliser les collaborateurs du cabinet

Les experts-comptables sont aujourd'hui confrontés à un important turn-over. Ils doivent développer leurs compétences managériales et se montrer attentifs aux attentes professionnelles de leurs collaborateurs afin de fidéliser leur équipe.

Réagir (1 commentaires)
Le 01/03/2010
A la une

Comptes annuels : comment formuler l'état d'avancement de l'audit

La Compagnie nationale des commissaires aux comptes indique quelles mentions peuvent figurer dans le communiqué sur les résultats annuels pour rendre compte du niveau de diligence des auditeurs légaux. Et estime que les professionnels devraient avoir un droit de regard avant leur publication.

Le 01/03/2010
A la une

Quelle sanction en l'absence de mention du Dif dans la lettre de licenciement ?

L'employeur qui ne mentionne pas dans la lettre de licenciement les heures de Dif acquises par le salarié lui crée un préjudice qui doit être indemnisé.